Le soleil noir de Tenerife

Gérard Muller

Tous les livres Lazare&Capucine sont disponibles en librairie et chez tous les revendeurs internet.

Format numérique sur Numilog juin 2019

Distributeur : Pollen
Genre : roman d’aventures
Époque : contemporaine
Nombre de pages : 170
Format : 12,5 x 19
ISBN :979-10-96673-32-2
Livre broché

Imprimeur : Maury SAS

Disponible sur notre boutique en ligne dès maintenant

En librairie : 30 mai 2019

15,00

Fernando scrute son astre favori tous les jours à l’aide du grand télescope de Tenerife. Un beau matin, il y aperçoit une tache noire en son centre. Après avoir vérifié le bon fonctionnement de son instrument, il doit se rendre à l’évidence : la tache est bel et bien présente. Il a alors l’intuition qu’il pourrait s’agir d’une manifestation de la matière noire. Avec sa stagiaire Monica, et son amant astrophysicien et, à l’aide d’un mystérieux thésard chinois, ils vont s’évertuer à trouver l’origine de cette tache. Trou noir, matière noire, vaisseau spatial lancé au point de Lagrange par la Chine pour tenter de diminuer le flux solaire afin de ralentir le réchauffement climatique ?
Pour Fernando, la matière noire viendrait d’autres univers qui déverseraient leur matière dans notre galaxie par les trous noirs. Les quatre astronomes vont tenter d’aller au bout de leurs recherches malgré l’incrédulité du milieu scientifique.

Scientifique de formation, Gérard Muller connait bien l’astrophysique et il sait merveilleusement bien associer sciences et aventures pour toucher le grand public, comme dans son dernier roman « L’âme de la fontaine étourdie (mars 2019). Alors que l’actualité est encore agitée par cette merveilleuse photo du trou noir, « Le soleil noir de Tenerife » est une magnifique initiation à ces grands enjeux de l’astrophysique actuelle: trou noir et matière noire, en même temps qu’un roman d’aventures au style fluide qui tient le lecteur en haleine jusqu’au rebondissement final.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Le soleil noir de Tenerife”